Tag Archives: rencontres

NY Art Book Fair

10 Nov

Ce week-end se tenait dans les locaux du PS1, une des ailes du MOMA, la cinquième édition de la NY Art Book Fair. Je me suis portée volontaire pour y travailler un après-midi. L’occasion pour moi de rencontrer des éditeurs, des libraires, des artistes et de lire de très beaux livres.

La NY Art Book Fair est organisée par Printed Matter, une association à but non lucratif dédiée à la promotion des livres d’artistes. Elle réunit dans les magnifiques locaux de PS1 plus de deux cents artistes et éditeurs du monde entier, la plupart à but non lucratif eux aussi, pour trois jours de débats et d’exposition. Quelques français étaient présents, notamment les productions de la Galerie du Jour d’Agnès B. Les magazines d’artistes étaient grandement représentés.

Ces trois jours sont l’occasion de montrer la vivacité de la production artistique et aussi le dévouement de tous ces gens qui s’acharnent à publier des livres d’artistes malgré l’absence de profit. La plupart de ces livres s’adressent à un public très spécialisé, ou très connaisseur, et ne sera imprimé qu’en petit nombre. Cependant, il se dégageait de l’atmosphère générale un optimisme et une passion que n’ont pas les plus grands éditeurs de la place. Tous ceux à qui j’ai parlé m’expliquaient combien ces rencontres étaient importantes et combien elles participaient à la vitalité de la création artistique New yorkaise et américaine et aussi à sa diffusion.

Cette diffusion des idées reste cependant assez limitée. La foule était en effet majoritairement constituée d’artistes, d’étudiants en Art et de beaucoup, beaucoup, de bobos –les hipsters, comme on les appelle ici. Un rendez-vous sympathique pour les amoureux du livre, mais tout sauf grand public. De mon côté, je n’ai pas eu à faire grand chose en tant que bénévole et j’ai pu feuilleter les livres, et récolter des marques pages venus des quatre coins du monde.

En attendant de porter l’uniforme complet de ces chers hipsters, j’ai eu le droit au T-shirt et au sac en toile officiels de la Foire, qui auront du succès auprès des bobos parisiens, ce qui est déjà pas mal !

Publicités